Recrutement : quel rôle pour le manager ?

admin

Découvrez quel est le rôle du manager dans le processus de recrutement et comment organiser le travail…

Le recrutement collaboratif est une stratégie d’optimisation du recrutement de plus en plus simple à mettre en place et à gérer grâce aux nouveaux outils du digital. La communication différée par mail ainsi que l’interface des logiciels de recrutement permettent à chaque acteur du recrutement d’intervenir à son rythme.

Le recrutement collaboratif implique le service RH ainsi que les opérationnels de l’entreprise et notamment les managers. L’objectif est de garantir le recrutement d’un candidat qui fait l’unanimité auprès des différents services concernés. Cependant, même si les managers souhaitent s’impliquer davantage dans le processus de recrutement, cela ne doit pas pour autant se faire au détriment de leurs premières fonctions dans l’entreprise  : le management et le suivi de l’activité.

Dans cet article,  découvrez quel est le rôle du manager dans   le processus  de recrutement   et  comment organiser   le travail collaboratif avec   les recruteurs .

1) Recruteurs et managers : deux visions du recrutement qui se complètent

Pour 37% des recruteurs interrogés, le brief avec le manager est la mission la plus importante, suivi de l’entretien à 28% et du sourcing à 23% ! (Étude FoxRH , « Le recrutement dans tous ses états »)

Les attentes, les besoins et les freins à l’embauche sont différents entre le recruteur et le manager. Pour l’un comme pour l’autre, les enjeux sont différents et le candidat parfait se trouve à mi-chemin entre les attentes de chacun. Il est donc primordial qu’ils collaborent dès le début pour définir le profil recherché en termes de compétences et de personnalité afin d’atteindre un compromis réalisable.

De plus, le recruteur est formé à évaluer les candidats objectivement tandis que le manager se risque parfois à privilégier l’émotionnel en basant sa sélection sur des critères biaisés  : refuser un certain type de profil parce qu’il leur rappelle une mauvaise expérience, rechercher un candidat parfait sous toutes les coutures qui n’existe pas, pratiquer une discrimination inconsciente, précipiter la prise de décision pour ne pas « perdre de temps », ou au contraire la retarder par peur de choisir le mauvais candidat, privilégier des candidats venant de grandes écoles plutôt que des profils atypiques, etc. Ce sont des réflexes humains auxquels le recruteur pourra apporter plus de perspective. Il pourra encadrer les attentes du manager en y apportant du réalisme et de l’objectivité.

De son côté, le manager connaît bien les besoins opérationnels pour le poste et son retour d’expérience est indispensable pour comprendre le profil recherché.

Enfin, le recruteur et le manager augmentent leurs chances de trouver le bon candidat s’ils mettent en commun leurs points forts dans le processus de recherche  : le recruteur connaît les sites d’offres d’emploi, le marché et les outils tandis que le manager bénéficie d’un réseau professionnel solide en mesure de fournir des candidatures intéressantes.

La réalité du métier de recruteur. Source : lecoledurecrutement.fr
La réalité du métier de recruteur – Source : lecoledurecrutement.fr

2) Rôle du manager dans le recrutement : un impact positif sur la marque employeur

Le principe du recrutement collaboratif est de faire travailler ensemble différents acteurs de l’entreprise dans le but de pourvoir des postes vacants et de recruter de nouvelles ressources. Ainsi, les RH, les spécialistes du recrutement, les décisionnaires, les managers et leurs équipes, sont amenés à prendre part aux différentes étapes de  processus de sélection  des nouveaux collaborateurs.

L’implication des managers dans le choix des futures recrues a un impact direct sur les délais de recrutement mais également sur la marque employeur. En effet, celle-ci peut être valorisée par un  recrutement collaboratif  réussi ou au contraire, ternie par un processus de recrutement trop rigide et pas assez agile.

La marque employeur représente l’image dont jouit votre entreprise auprès de vos candidats potentiels mais aussi de vos employés déjà en poste. Impliquer efficacement les managers a ainsi un effet concret sur la perception plus ou moins positive de votre image par vos cibles potentielles. Tout d’abord, faire intervenir des managers dans l’évaluation et la prise de décision d’une nouvelle embauche va développer chez le candidat un sentiment de confiance et de sécurité. Une entreprise où les managers et les RH travaillent conjointement et échangent facilement est signe d’une bonne qualité de vie au travail et témoigne d’un climat d’échange et d’entraide entre collègues.

De plus, le candidat qui aura vécu une expérience de candidature positive sera plus enclin à rejoindre votre entreprise, la considérant à l’image de la qualité du processus collaboratif mis en place. Son intégration au sein de l’entreprise sera également plus naturelle dans la mesure où ce dernier aura déjà rencontré dans le cadre du processus de recrutement ses futurs collaborateurs, interlocuteurs RH, managers et collègues directs.

3) Un sentiment d’engagement plus fort chez les managers «  recruteurs »

Le recrutement collaboratif valorise votre marque employeur auprès de vos managers  ayant un rôle   dans le recrutement,  mais aussi auprès de tous les autres salariés. Ces derniers, étant directement impliqués dans la sélection des candidats, se sentent davantage reconnus et considérés par la société. Solliciter les avis des opérationnels, élaborer avec eux des tests techniques, des grilles d’évaluation poste par poste, permettent à chacun de participer au recrutement et d’y apporter sa plus-value personnelle. Dans le secteur informatique, il n’est pas rare de solliciter des collaborateurs déjà en poste afin de réaliser des tests techniques à destination des candidats. Ce travail, mené conjointement par les équipes RH et les techniciens, est un moment d’échange privilégié dans l’établissement de liens entre les différents services et développe une  culture d’entreprise  basée sur l’entraide.

Par ailleurs, vos collaborateurs ont également l’occasion de diffuser vos besoins en recrutement en partageant des annonces d’emploi sur les réseaux sociaux professionnels. LinkedIn se transforme ainsi en vivier de candidatures provenant du réseau personnel et professionnel des collaborateurs, favorisant naturellement le système de cooptation. Le recrutement collaboratif revêt ainsi différentes formes et participe directement à la valorisation de votre image employeur.

Près d'un recruteur sur deux utilise un ATS
Près d’un recruteur sur deux utilise un ATS. – Source : regionsjob.com

4) Rôle du manager dans le recrutement : le logiciel de gestion des candidatures   comme chef d’orchestre du travail collaboratif

Selon une enquête APEC, 90% des entreprises ayant un progiciel de recrutement l’utilisent pour recueillir les candidatures.

En 2021, il n’est plus à prouver que le recruteur constitue l’interface  entre de nombreux acteurs, qu’ils soient internes ou externes à l’entreprise. Difficile de s’y retrouver, tous les acteurs n’ayant bien sûr pas les mêmes sollicitations, n’intervenant pas aux mêmes moments du processus, et n’ayant pas le même type de relation avec le recruteur. Un outil informatique de gestion des candidatures est donc la première étape idéale vers la collaboration dans la stratégie de recrutement.

Ceci étant, l’ensemble des acteurs peuvent participer au recrutement beaucoup plus facilement, qu’ils soient candidats, RH, collaborateurs ou managers. D’un côté, la possibilité de création de comptes utilisateurs en interne à l’infini et sans surcoût incite les acteurs internes de l’entreprise à prendre part au recrutement. De l’autre, il permet de développer l’image extérieure de l’entreprise, au travers d’un site carrières qui sert de point d’entrée à la réception en ligne de candidatures, n’obligeant donc plus ainsi à devoir gérer plusieurs solutions techniques qui cohabitent.

Ne ratez pas le dernier article sur l’intrapreneuriat ! 

Source : Digital Recruiters

Celles-ci devraient également vous plaire
Par admin / 15 avril 2021

Désirabilité sociale : doit-on faire tomber le masque ?

Selon les psychologues, la plupart d'entre nous changent ou modifient délibérément leur [...]

En savoir plus
Par admin / 7 avril 2021

Recrutement : quel rôle pour le manager ?

Découvrez quel est le rôle du manager dans le processus de recrutement et comment organiser [...]

En savoir plus
Par admin / 31 mars 2021

L’intrapreneuriat, c’est quoi ?

Vous souhaitez profiter des avantages d’une startup tout en minimisant les inconvénients [...]

En savoir plus
Par admin / 25 mars 2021

À quoi ressemble une bonne annonce d’emploi ?

L’offre d’emploi, démodée  ? Bien sûr que non ! Si de nombreux outils de sourcing ont fait leur [...]

En savoir plus
Par admin / 19 mars 2021

La cohésion d’équipe, meilleure alliée en cette période

Saviez-vous que le moral, l’ambiance et le bien-être sont importants pour 90% des collaborateurs [...]

En savoir plus