valoriser candidats

Comment valoriser la volonté des candidats ?

valoriser candidats

admin

Selon la dernière étude réalisée par Cornerstone “Future Culture – instaurer une culture d’innovation à l’heure de la transformation digitale” menée avec IDC, 41% des entreprises européennes considèrent le niveau de diplôme comme un critère très important. Même si les méthodes de recrutement changent progressivement certaines persistent. Comment recruter les meilleurs candidats sans passer à côté des profils les plus prometteurs ?

Conscientes de l’impact de l’automatisation et de l’IA sur l’emploi, de plus en plus d’organisations prennent les devants et anticipent les futurs besoins, notamment en termes de compétences. Selon le dernier rapport du Forum économique mondial sur l’avenir de l’emploi, près de 50 % des entreprises s’attendent à ce que l’automatisation entraîne une réduction de leurs effectifs à temps plein d’ici 2022. Un quart d’entre elles prévoient que l’automatisation entraînerait la création de nouveaux emplois. Dans un marché du travail en pleine transformation, trouver la perle rare est désormais un véritable casse-tête. De plus, le secteur des ressources humaines est en pleine mutation et  les processus de recrutement vont évoluer très vite.

En effet, certains processus de sélection restent classiques avec une publication d’une offre d’emploi suivi par une sélection basée surtout sur le CV avant des entretiens. La première sélection sur le CV peut amener à écarter des candidatures atypiques sur des critères tels que le diplôme par exemple alors qu’elles pourraient être des collaborateurs talentueux dans l’organisation. Selon la dernière étude réalisée par Cornerstone “Future Culture – instaurer une culture d’innovation à l’heure de la transformation digitale” menée avec IDC, 41% des entreprises européennes considèrent le niveau de diplôme comme un critère très important.

Une pratique qui, malheureusement, peut conduire les recruteurs à passer à côté du potentiel de certains candidats à cause de leurs propres expériences ou de leur vision du candidat idéal. Même si les méthodes de recrutement changent progressivement certaines persistent. Comment recruter les meilleurs candidats sans passer à côté des profils les plus prometteurs ?

Donner une chance aux débutants

Les postes de débutants sont parmi les plus difficiles à pourvoir, les recruteurs peinent à trouver des jeunes professionnels qui correspondent à leurs attentes généralement très élevées par rapport à leur niveau d’expérience. C’est pourquoi il est utile de repenser son processus de recrutement et de ne pas simplement se conformer à la lecture du CV qui, pour les débutants, présente très peu éléments. Si les candidats sont disponibles, préparés et motivés pour la misssion proposée, on devrait leur donner la chance de faire leurs preuves plutôt que de les rejeter lors du processus de sélection. Par ailleurs, un candidat qui fait preuve de curiosité et d’engagement sera plus disposé à apprendre et à se développer dans l’entreprise.

Faites appel aux bots intelligents

Souvent perçus comme une menace dans l’utilisation abusive des données, les bots sont pourtant des outils utiles pour proposer des profils et étoffer le vivier de candidats. S’aider d’un assistant intelligent pour pré-sélectionner des candidatures selon des critères précis permet de faire abstraction des a priori et des préjugés que les humains peuvent développer consciemment ou inconsciemment pendant la phase de sélection des candidatures. Bien évidemment, il faut s’assurer de la qualité du scoring de la solution technologique afin de ne pas créer de nouvelles dérives. La pré-sélection peut être envisagée de manière anonyme afin d’éviter un prisme de sélection avant l’entretien des candidats. Ne pas connaitre à l’avance le profil du candidat peut créer des situations inattendues et de bonne surprise. Aujourd’hui des solutions technologiques permettent de mieux identifier les candidat(e)s adaptées aux besoins de l’organisation avec équité aussi bien pour le recrutement externe que pour la mobilité interne. Ainsi, les acteurs du processus de sélection pourront rencontrer des profils plus variés.

Premier arrivé, premier traité

Une autre façon d’identifier facilement les candidats les plus motivés et les plus désireux de travailler est d’instaurer une politique pratiquant le principe “premier arrivé, premier servi”. Par exemple, les 10 premiers candidats qui remplissent un questionnaire les interrogeant sur leurs passions, ce qu’ils attendent du poste, ou bien des questions sur l’entreprise à laquelle ils postulent, sont invités à passer en priorité un entretien. Ensuite, l’employeur choisit parmi cette première sélection. Si aucun des candidats ne correspond aux critères du poste, alors penchez-vous sur les candidatures suivantes. Enfin, si les entrevues en face à face sont un investissement trop important en termes de temps ou de budget, essayez plutôt d’organiser des entretiens vidéo.

Un grand changement exige de grandes initiatives et, à l’ère de l’automatisation, la motivation et les compétences comportementales seront de plus en plus recherchées par les entreprises. Les organisations étant confrontées à une digitalisation accélérée, elles doivent faire preuve d’intelligence et utiliser la technologie à leur avantage pour faire coïncider leurs besoins de recrutement afin d’identifier les bons candidats, pas uniquement par leurs compétences professionnelles mais surtout en valorisant leur motivation. Cette évolution doit toujours garder comme objectif d’améliorer l’expérience candidat / collaborateur car il est question d’humain avant tout.

Ne ratez pas notre article : “C’est à vous de choisir votre employeur !” 

Source : journaldunet.com

Celles-ci devraient également vous plaire
prise de décision
Par admin / 20 février 2020

Pour 86 % des dirigeants français, la prise de décision est une angoisse !

Si les managers et les dirigeants semblent habitués à la prise de décision, cet exercice n’est pas sans difficulté pour eux [...]

En savoir plus
question piège recruteurs
Par admin / 18 février 2020

La question piège des candidats n’est pas celle des recruteurs

La question piège en entretien d'embauche fait l'objet de nombreux articles et de nombreux fantasmes. Les candidats la craignent [...]

En savoir plus
jeune entreprise
Par admin / 13 février 2020

Les jeunes veulent une entreprise qui s’engage pour eux mais aussi pour la planète !

La dernière étude de Jam, média qui interroge les 15-25 ans sur leurs envies, s’intéresse à la vision des jeunes [...]

En savoir plus
valoriser candidats
Par admin / 6 février 2020

Comment valoriser la volonté des candidats ?

Selon la dernière étude réalisée par Cornerstone “Future Culture – instaurer une culture d’innovation à l’heure de la transformation digitale”...

En savoir plus
choisir votre employeur
Par admin / 4 février 2020

C’est à vous de choisir votre employeur !

Eh oui ! Dans l’actuel marché du travail, vous pouvez choisir votre employeur. Cela comporte toutefois un défi majeur, faire le bon [...]

En savoir plus